Morganebib

lectures

 

Blacksad 27 avril, 2008

Classé dans : C'est pas mal — morganedoc @ 22:44

Blacksad dans C'est pas mal Blacksad_1_action 

Blacksad
1. Quelque part entre les ombres
400×530 pixels »>
 Blacksad
2. Arctic-Nation
400×530 pixels »>
 Blacksad
3. Âme Rouge
400×528 pixels »>

Titre : Blacksad, tome 1 : Quelque part entre les ombres, tome 2 : Arctic-nation, tome 3 : Ame rouge

Scénario : Juan Diaz Canales

Dessin : Juanjo Guarnido

Par un moche matin couleur sépia, Blacksad, détective privé de son état – ou  »fouille-merde » selon certains – est appelé par le flic Smirnov pour reconnaître un cadavre. Il reconnaît : c’est Natalia Wilford, une actrice avec qui il a vécu jadis la plus heureuse époque de sa vie. En bon flic, Smirnov lui conseille de garder le museau hors de cette affaire. En bon fouille-merde, Blacksad ne suit pas ce conseil avisé : un salaud a tué une femme et, par la même occasion, ses meilleurs souvenirs. Il va payer. (bedetheque.com)

Graphisme étonnant et réussi. Les personnages sont des animaux humanisés (anthropomorphisme) et le choix de l’animal nous renseigne sur le caractère, la psychologie et le rôle du personnage. Au delà de ça, les scénarios sont classiques et manquent parfois de souffle. On s’ennuirai presque si on ne pouvait pas admirer les saisissantes expressions félines de Blacksad et du reste du bestiaire de Guarnido.

 

 

Dans les bois 22 avril, 2008

Classé dans : C'est un coup de coeur — morganedoc @ 6:26

Dans les bois dans C'est un coup de coeur danslesbois

Titre : Dans les bois

Auteur : Harlan Coben

Paul, jeune procureur, a connu bien des drames dans sa vie, mais sa douleur la plus vive reste la disparition de sa sœur adolescente, vingt ans plus tôt, dans les bois où a sévi un tueur en série. Lorsqu’il est appelé pour l’identification d’un corps, le passé – ses questions, ses secrets, ses menaces – ressurgit. La victime n’est autre qu’un des garçons qui avaient disparu à l’époque. S’il était en vie tout ce temps, sa sœur l’est-elle aussi ? (Editeur)

J’ai vraiment été conquise par ce livre ! Je l’ai avalé en quelques heures. J’admire la maîtrise du suspense d’Harlan Coben. Certains dialogues sont à pleurer de rire. Le tout est cohérent, admirablement bien fichu, même pas déprimant. Encore !

 

 

Le Chat du rabbin 21 avril, 2008

Classé dans : C'est super — morganedoc @ 17:29

Chat du Rabbin (Le)
1. La Bar-Mitsva
400×521 pixels »>
 Chat du Rabbin (Le)
2. Le Malka des Lions
400×521 pixels »>
 Chat du Rabbin (Le)
3. L’exode
400×526 pixels »>
 Chat du Rabbin (Le)
4. Le Paradis Terrestre
400×522 pixels »>
 Le Chat du rabbin dans C'est super 200802141759230.chat_rabbin5Chat du Rabbin (Le)
5. Jérusalem d’Afrique
400×523 pixels »>

Titre : Le Chat du rabbin, tome 1 : La Bar-Mitsva, tome 2 : Le Malka des lions, tome 3 : L’Exode, tome 4 : Le Paradis terrestre, tome 5 : Jérusalem d’Afrique

Auteur : Joann Sfar 

Au début du XXe siècle, le chat d’un rabbin d’Alger raconte sa vie et ses dialogues avec son maître. En effet, ce chat parle depuis qu’il a dévoré le perroquet mais il ne dit que des mensonges ou des vérités blessantes. Surtout, l’animal veut devenir juif pour plaire à Zlabya, la fille du rabbin. (Wikpédia)

Cette fantaisie philosophique, à la fois drôle et tendre nous permet de connaître (enfin!) les pensées d’un  matou (ah, si mon chat pouvait parler …). On voyage, en compagnie de personnages terriblement attachants et originaux, d’Alger à Paris, puis au coeur de l’Afrique noire. Le graphisme est étonnant : le chat n’est jamais mignon, toujours tordu et plutôt moche. ce parti pris ajoute au charme de cette série à succès.

 

 

Les Brumes de Riverton 19 avril, 2008

Classé dans : C'est super — morganedoc @ 17:01

Les Brumes de Riverton dans C'est super rien                                 385035492 dans C'est super

Titre : Les Brumes de Riverton

Auteur : Kate Morton

 Eté 1924 : au cours d’une grande soirée donnée au château de Riverton, le poète Robert Hunter se suicide sous les yeux des sœurs Hartford. Les deux femmes ne se reparleront plus jamais après le drame. Hiver 1999 : une jeune cinéaste prépare un film sur ce scandale des années 20. Il ne reste plus qu’un seul témoin vivant de l’époque, Grace Bradley, alors domestique au château. Mais Grace a changé de vie, tiré un trait sur Riverton et ses secrets, ou du moins le croit-elle. Car le passé lentement se réveille… Best-seller en Australie, en cours de traduction dans une vingtaine de pays, Les Brumes de Riverton est un premier roman envoûtant au souffle rare, plein de mystères et de secrets, qui mêle les destins d’une famille anglaise à travers tout le XXe siècle, et nous plonge dans la vie de Grace, une femme hors du commun. (Editeur)

Les secrets, longtemps enfouis en la personne d’une femme qui a traversé le siècle, ressurgissent au soir de sa vie. Ce roman est une peinture sociale de la dernière génération d’une riche famille anglaise avant le boom culturel des années 20. Les traditions aristocratiques sont devenues incongrues après les horreurs de la Grande Guerre et incohérentes face aux débuts de l’émancipation des femmes. L’histoire est romancée et romantique, triste et puissante. Je regrette que certains personnages souffrent parfois d’un manque de crédibilité, mais le roman n’a pas besoin de ça pour emporter le lecteur. Le suspense nous tient en haleine : dès la première page on s’interroge sur le pourquoi et le comment de cette scène finale réellement inattendue mais tellement cohérente.

Merci Addy !

 

 

Khatedra 15 avril, 2008

Classé dans : C'est pas mal — morganedoc @ 19:08

Khatedra dans C'est pas mal khatedra01       khatedra02 dans C'est pas mal

Titre : Khatedra, tome 1 : Le Voyage, tome 2 : Sans retour

Scénario : Ange (pseud.)

Dessin : Phil Castaza

Qui n’a pas rêvé d’être arraché à sa morne vie pour être transporté dans un pays fantastique ? Qui n’a pas rêvé d’être l’Elu, l’envoyé des Dieux, celui que les prophéties ont choisi pour sauver le monde ? (bedetheque.om)

On retrouve de manière très marquée les thèmes de la géniale trilogie « Les trois lunes de Tanjor », aussi paru en un seul volume sous le titre « Ayesha », du couple Ange (sans dessinateur puisque c’est un roman). Dans un monde parallèle proche des classiques de la fantasy, des croyances populaires sont exploitées dans le but d’opprimer un peuple. Les prophéties servent en fait des desseins politiques pas très nets. La BD n’égale pas le roman, mais quelques dessins pourraient tout aussi bien s’appliquer au livre. Apparement, cette série restera inachevée.

 

 

Partie de pêche au Yémen 13 avril, 2008

Classé dans : C'est un coup de coeur — morganedoc @ 20:50

Partie de pêche au Yémen dans C'est un coup de coeur 9782709628808-V

Titre : Partie de pêche au Yémen

Auteur : Paul Torday

Que se passe-t-il dans la tête d’un scientifique britannique tout à fait comblé – sa femme vient de lui offrir une brosse à dents électrique pour leurs vingt ans de mariage – quand un cheik yéménite lui demande de construire une rivière climatisée afin qu’il s’adonne à son sport favori… la pêche au saumon. Une délicieuse explosion qui donne naissance à l’une de ces comédies originales dont les Anglais ont le secret, pour notre plus grand plaisir. Parabole ironique sur les folies de l’administration et de l’argent. Partie de pêche au Yémen est aussi l’histoire d’un homme presque banal dont le destin bascule par la puissance du rêve et bien sûr par l’apparition d’une femme. Un premier roman au charme irrésistible. L’un des événements littéraires de 2007 en Angleterre. (Editeur)

Une comédie anglaise rafraîchissante. Il n’y a pas de narration mais une collection de documents : mails, lettres, rapports, entretiens reconstituent le fil de l’histoire pour le compte d’une enquête dont on ne connaîtra la raison d’être, bien sûr, qu’au dernier moment. Les ressorts du genre épistolaire ne sont pas oubliés : on peut lire par exemple des lettres d’un soldat anglais en Irak, barrée et anotées par la sécurité nationale. Une fable lumineuse sur les dérives de notre société (argh, l’affreux personnage de Mary, qui gère sa vie de couple comme une entreprise) et sur la foi, religieuse ou non. Etonnant que ce livre n’ait pas eu plus d’écho que ça en France …

 

 

Le Retour à la terre 9 avril, 2008

Classé dans : C'est super — morganedoc @ 9:51

Le Retour à la terre dans C'est super RetourALaTerreLeManu_Larcenet     dans C'est super    Couv-Le-retour-%E0-la-terre-03-GF    4880   

Titre : Le Retour à la terre, tome 1 : La Vraie vie, tome 2 : Les Projets, tome 3 : Le Vaste monde, tome 4 : Le Déluge

Dessinateur : Manu Larcenet

Scénariste : Jean-Yves Ferri

Que se passe-t-il lorsqu’un natif de Juvisy, riante bourgade de la banlieue parisienne, part s’installer à la campagne au milieu des veaux, vaches, cochons ? Au minimum, un énorme choc culturel. Il faut apprendre à parler le patois, découvrir les effets de l’alcool local et surtout se désintoxiquer du périf. (Bedetheque.com)

Une série de strips drôles, tendres et bien vus. Les auteurs mettent en scène leurs doubles dessinés avec humour et autodérision. Cette BD en forme de bol d’air sympathique surfe sur la vague des blogs de dessinateurs en scénarisant le quotidien comme un journal intime. Un des meilleurs exemples du genre.

 

 

Le Ciel au-dessus de Bruxelles 8 avril, 2008

Classé dans : C'est bof — morganedoc @ 21:00

Le Ciel au dessus de Bruxelles, Tome 1 : Avant     Le Ciel au-dessus de Bruxelles, tome 2 : Après     Le Ciel au-dessus de Bruxelles dans C'est bof 9782754800051_3

Titre : Le Ciel au-dessus de Bruxelles, tome 1 : Avant, tome 2 : Après

Auteur : Bernard Yslaire

17 mars 2003.
Soixante ans après la shoah, trois jours avant le début de la guerre en Irak, Jules Engell Stern rencontre Fadya.
Il est juif Khazar, elle est beur, musulmane. Lui est de passage à Bruxelles, cherche son frère. Elle prépare un attentat terroriste au milieu d’une manifestation pacifiste… (Bedetheque.com)

Cete histoire semble avoir été écrite « à chaud », sous le coup d’une émotion … Comme l’explique l’auteur à la fin. En mélangeant géopolitique, terrorisme, histoire de l’humanité, fantastique, et phénomènes inexpliqués, le résultat n’est, à mon avis, pas à la hauteur de l’ambition initiale. « Faites la guerre, pas l’amour », voilà le message. J’apprécie le dessin réaliste, mais l’intrusion trop fréquente de « photos » d’actualité laisse plutôt penser à une énumération qui provoque plus d’émotion que de réflexion.

 

 

Le Combat ordinaire 7 avril, 2008

Classé dans : C'est super — morganedoc @ 9:24

Le Combat ordinaire dans C'est super le-combat-ordinaire   Couv-Le-combat-ordinaire-02-GF dans C'est super   Couv-Le-combat-ordinaire-03-GF   x83a1a1o7k

Titre : Le Combat ordinaire, T01, T02 : Les Quantités négligeables, T03 : Ce Qui est précieux, T04 : Planter des clous

Auteur : Manu Larcenet

Attention ! Ce résumé dévoile des éléments importants de l’intrigue. 

Le Combat ordinaire c’est l’histoire de Marco et de ses problèmes quotidiens, qui sont aussi ceux des Français d’aujourd’hui. Il est photographe, névrosé, son père est malade, son chat pénible et surtout il ne sait pas où il en est avec Emilie, la petite vétérinaire qui partage sa vie. Il a fui la ville pour s’installer à la campagne, espérant y trouver un peu de calme. Les Quantités négligeables, ce sont les ouvriers du chantier naval où travaillait le père de Marco. C’est sur eux qu’il a décidé de faire une exposition photo. L’occasion pour Marco de se confronter au petit monde des galeries parisiennes et des zones industrielles sinistrées. Ce qui est précieux, c’est le troisième tome des aventures de Marco, son deuil, et ses angoisses concernant son travail de photographe ; de bonnes nouvelles se profilent. Mais sur le point familial, rien ne va plus : son père vient de mourir, sa mère affronte seule le poids de l’absence, son frère, n’arrivant pas à surmonter le deuil, s’évade de plus en plus. Quant à Emilie, elle lui impose un ultimatum : elle veut un enfant et elle n’attendra pas toute sa vie.(Bon résumé des trois premiers tomes par Wikipedia).

L’auteur restitue la vie, en 4 tomes, sur plusieurs années, d’un trentenaire de l’an 2000. Photographe névrosé, il se fait en quelque sorte le témoin et le symptôme des évènements politiques et sociaux de ce début de siècle en France. Perdu dans sa propre vie, il oscille entre l’engagement et le détachement face au destin de ceux qu’il a connu enfant. Au sein de sa propre famille, il doit aussi trouver le courage de faire ses propres choix. Une histoire attachante, dans l’air du temps.

 

 

L’Interprétation des meurtres 6 avril, 2008

Classé dans : C'est pas mal — morganedoc @ 6:20

L'Interprétation des meurtres dans C'est pas mal 9782755701920

Titre : L’Interprétaton des meurtres

Auteur : Jed Rubenfeld

1909. Sigmund Freud est à New York pour donner une série de conférences sur la psychanalyse. Au même moment, une jeune femme de la bonne société est étranglée après avoir été sauvagement torturée. Freud, fatigué, malade, en butte à l’hostilité de l’intelligentsia locale, se retrouve malgré lui impliqué dans l’enquête que mène l’inspecteur Littlemore… Des bas-fonds de Chinatown aux hôtels particuliers de Gramercy Park, ce thriller à l’intrigue impeccable nous plonge dans le New York en mutation du début des gratte-ciel. (Editeur)

Un thriller prenant et passionnant, mais qui s’étire en longueur vers la fin. Je m’attendait à un final plus retentissant. La description de New York au début du siècle (le métro, les grattes ciels qui poussent comme des champignons) et les chroniques mondaines raviront les intéréssés. L’auteur, spécialiste de Freud, mélange vérité et romanesque et explique avec moult détails, dans un appendice final, comment il déplace dans le temps et l’espace des évènements réels pour construire son intrigue.

 

12
 
 

Le Monde d'Un Ecrivain |
Le Chant de l'Ange Noir |
Sang pour sang moi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG DE BEST SELLER ...
| JETBOOKS Critiques de livre...
| Le Calice Noir