Morganebib

lectures

 

Breaking dawn 19 août, 2008

Classé dans : C'est un coup de coeur — morganedoc @ 14:00

Stephenie Meyer's Breaking Dawn

Titre : Breaking dawn

Auteur : Stephenie Meyer

Ce dernier opus m’a beaucoup surprise, je ne pensais pas que Stephenie Meyer irait aussi loin pour mon plus grand bonheur. Plus d’intensité, de peur, de colère, d’amour, de mort, de sexe et de sang que dans les trois autres réunis, plus de personnages et d’évènements, de dénouements, de renversements de situation, plus de points de vue, plus de pages, plus de plaisir à lire, plus d’intensité, de drames, de tragédies, plus de rires et de larmes, plus de regret de voir le dénouement approcher, et jusqu’à la dernière ligne une maîtrise du suspense inégalable. De l’histoire d’amour originale et piquante née dans le premier tome, Stephenie Meyer fait basculer ses lecteurs dans une tragédie profonde, intense, entre le sublime et le trash, le rouge et le noir, la mort et l’éternité, le tout dans un langage simple, accessible, avec un lexique réduit mais parfaitement maîtrisé et justement dosé.

Sortie en français : 22 octobre 2008.

Après cette lecture, une pause pour reprendre mon souffle.

 

 

Les Enfants de l’empereur 17 août, 2008

Classé dans : C'est un coup de coeur — morganedoc @ 19:54

Les Enfants de l'empereur dans C'est un coup de coeur 9782070780648

Titre : Les Enfants de l’empereur

Auteur : Claire Messud

New-York, début 2001. Murray Thwaite règne en maître sur le microcosme culturel newyorkais. Tous tombent sous son charme : sa fille Marina, jeune beauté qui cherche à percer dans le milieu de son père ; Danielle, sa meilleure amie, journaliste célibataire ; et Julius, leur ami homosexuel toujours en quête d’amour. C’est sans compter l’arrivée du cousin obèse qui souhaite plus que tout se faire un nom dans ce milieu, et celle de Ludovic, entrepreneur aux intentions moins louables.

Un roman magistral. Le début, un peu léger, n’est pas sans rappeler les Chroniques de San Fransisco. Mais lentement, le jeu des personnages se complexifie et se termine en funeste apothéose, comme on pourrait le prévoir … Chaque personnage court après ce qu’il est en train de perdre, sans comprendre encore quoi. Tout se met en place, de l’infiltré Ludovic, qui, comme Napoléon, souhaite prendre le contrôle du système en devenant le système,  jusqu’à Bootie, le neveu de province qui incarne le désenchantement face à la fragilité et à la médiocrité de ce monde condamné. Tous trahiront ou seront trahis par Murray, dernier empereur de l’intelligentsia newyorkaise.

 

 

La Déclaration 6 août, 2008

Classé dans : C'est pas mal — morganedoc @ 9:37

La Déclaration dans C'est pas mal 9782350211220

Titre : La Déclaration

Auteur : Gemma Malley

La Déclaration, c’est un document signé par ceux qui acceptent de suivre le traitement Longévité, qui permet la vie éternelle … et qui acceptent par la même occasion de ne jamais avoir d’enfants. Mais certains ne respectent pas ce contrat. Anna est une surplus : son existence même est illégale. Arrachée à ses parents à l’âge de deux ans, elle vit dans un foyer lugubre où elle apprend « Où est sa place » dans ce monde. Son destin sera de servir les « Légaux » pour se faire pardonner sa propre existence. Mais l’arrivée d’un nouveau pensionnaire va faire éclater l’endoctrinement qu’elle subit depuis toujours.

A mi-chemin entre « Uglies » pour l’anticipation et « Entre chien et loup » pour l’ambiance, « La Déclaration » est un bon roman SF ado qui ne déroge pas aux règles du genre (sauf que pour une fois ce n’est pas une série en X tomes, mais un roman unique). Il dénonce les dérives de la course à la jeunesse et la peur de la vieillesse et de la mort, mais aussi du gaspillage des énergies. Bref, pas très original, mais sympa.

 

 

La Dameuse 5 août, 2008

Classé dans : C'est un coup de coeur — morganedoc @ 9:24

La Dameuse dans C'est un coup de coeur 9782843044496

Titre : La Dameuse

Auteur : Alina Reyes

Marie-Rosella est une jeune fille sauvage et exaltée. Elle croque la vie à pleine dent, protégée par son petit monde de montagnards. Mais l’arrivée d’une équipe de télévision dans le village va réveiller une troublante histoire et laissera Maire-Rosella détruite.

Les Zulma me réservent toujours de très bonnes surprises, je n’ai jamais été déçue. Ce texte a été avalé en quelques minutes, et j’en suis ressortie chamboulée comme après la lecture d’un épais roman foisonnant de desriptions et de personnages. La poésie, la sensibilité, la force de cette écriture m’ont marquée, en quelques pages à peine. Je ne peux que conseiller la lecture de ces textes à la fois sensibles et puissants des éditions Zulma. C’est presque de la facilité de ressentir autant d’émotion en si peu de temps. Ca contredit mon crédo. En général, pour moi, les meilleurs livres sont les plus exigeants, ceux qui demandent aux lecteurs de s’adapter pour leur permettre de ressortir de la lecture pas tout à fait comme avant. Mais franchement, pour le coup, j’apprécie que mes certitudes soient ébranlées en quelques pages …

 

 

La Théorie Gaïa 2 août, 2008

Classé dans : C'est super — morganedoc @ 10:12

La Théorie Gaïa dans C'est super 9782226186430

Titre : La Théorie Gaïa

Auteur : Maxime Chattam

Un couple de scientifique est sollicité par l’Union européenne pour une mission secrète de quelques jours. Intrigués, ils acceptent. Alors que Peter est envoyé dans les Pyrénées, Mary s’envole pour une destination lointaine. Les télécommunications sont bientôt coupées, et le couple se retrouve embarqué dans un cauchemar dont ils ne se ressortiront pas indemnes …

J’ai beaucoup aimé ce thriller angoissant et très visuel. Je ne sais pas s’il y aura un film mais La Théorie gaïa fait partie de ces romans dont l’adaptation cinématographique est une suite logique … Entre scènes sanguinolantes et chute cauchemardesque au plus profond de la nature humaine, ce troisième roman de Chattam ne néglige rien et ne ménage personne.

 

 
 

Le Monde d'Un Ecrivain |
Le Chant de l'Ange Noir |
Sang pour sang moi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG DE BEST SELLER ...
| JETBOOKS Critiques de livre...
| Le Calice Noir