Morganebib

lectures

 
  • Accueil
  • > Archives pour septembre 2009

Et que le vaste monde poursuive sa course folle 15 septembre, 2009

Classé dans : C'est un coup de coeur — morganedoc @ 12:55

Et que le vaste monde poursuive sa course folle dans C'est un coup de coeur 9782714445063FS

Titre : Et que le vaste monde poursuive sa course folle

Auteur : Colum McCann

7 août 1974. Sur une corde tendue entre les Twin Towers s’élance un funambule. Un événement extraordinaire dans la vie de personnes ordinaires. Corrigan, un prêtre irlandais, cherche Dieu au milieu des prostituées, des vieux, des miséreux du Bronx ; dans un luxueux appartement de Park Avenue, des mères de soldats disparus au Vietnam se réunissent pour partager leur douleur et découvrent qu’il y a entre elles des barrières que la mort même ne peut surmonter ; dans une prison new-yorkaise, Tillie, une prostituée épuisée, crie son désespoir de n’avoir su protéger sa fille et ses petits-enfants… (copié de bibliosurf.com).

Ce roman polyphonique est un très belle surprise, construit autour d’une photographie qui est reproduite à l’intérieur du livre. Des personnages errants qui se répondent sans se perdre, l’âme des Etats Unis, l’immigration, Dieu, l’émancipation des noirs … Tous ces thèmes se rencontrent au-dessus du vide, dans un instant fugace, unique. En lisant « Et que le vaste monde poursuive sa course folle » j’ai pensé, inévitablement, à Jonathan Safran Foer et son « Extrêmement fort et incroyablement près » : même originalité dans le titre, même description tentaculesque de New-York, même « écriture pyrotechnique » (c’est pas de moi mais me demandez pas où j’ai entendu ça, en tout cas c’était à propos de Safran Foer) et surtout, même sujet photographié : l’espace entre les deux tours du World Trade Center, autrement dit le vide au milieu du béton, l’inévitable vacuité et le non-sens qui coexistent avec les buildings au coeur même de Manhattan, cité de la puissance économique. Bien sûr ce n’est pas tout à fait la même époque mais qu’on ne s’y trompe pas : ce n’est pas l’Amérique d’Armistead Maupin mais bien de celle de l’après 11 septembre dont il est question.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour septembre 2009

Le Voyage d’hiver 5 septembre, 2009

Classé dans : C'est bof — morganedoc @ 10:37

Le Voyage d'hiver dans C'est bof 9782226193933-j

Titre : Le Voyage d’hiver

Auteur : Amélie Nothomb

J’ai commencé la rentrée littéraire avec Amélie Nothomb. C’est comme une tradition, une mise en bouche en général assez digeste qui ouvre l’appétit.

Même si le talent d’Amélie est indéniable, lire « Le Voyage d’hiver » c’est comme lire le brouillon d’un roman qui aurait pu être très bon. Amélie a le sens de la formule, mais j’ai du mal à l’imaginer relisant une énième fois l’épreuve de ce roman, se déclarer satisfaite et commencer à rédiger le premier chapitre du livre suivant. C’est même pas très cohérent, pas très logique, pas tellement agréable à lire. Bon la cohérence ok, c’est pas le critère ultime du bon livre, mais le chaos ça se travaille. Il suffit pas d’être insensé pour être absurde. Enfin je me comprends.

Cette critique aussi, c’est comme une mise en bouche. Soyons sérieux : tout le monde se fout de mon avis sur le dernier Amélie Nothomb puisque c’est en général le livre le plus commenté chaque année. Mais bon, ça fait plaisir de recommencer à alimenter ce blog en friche depuis 6 mois.

Bonne rentrée !

 

 
 

Le Monde d'Un Ecrivain |
Le Chant de l'Ange Noir |
Sang pour sang moi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG DE BEST SELLER ...
| JETBOOKS Critiques de livre...
| Le Calice Noir