Morganebib

lectures

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

Innocent 22 janvier, 2010

Classé dans : C'est pas mal — morganedoc @ 16:53

Innocent dans C'est pas mal Innocent-d-Harlan-Coben

Titre : Innocent

Auteur : Harlan Coben

L’histoire ? Euh, oui attends que je me souvienne … Un brave américain avec un douloureux passé et très amoureux voit son bel avenir menacé par un sms douteux et un cadavre de prostituée. Enfin un truc comme ça.

Harlan Coben : vite lu, vite oublié. J’en lis encore pour une seule raison : quand je dois prendre le train et que je n’ai rien à lire, j’ai le choix, au Relay, entre un livre à l’eau de rose aux couleurs chatoyantes, un énième inédit de Daniel Pennac, la sagesse selon Mathieu Ricard et enfin, un livre de Harlan Coben. Et je suis à peu près sûre que seul ce dernier ne m’obligera pas à m’arracher les cheuveux avant d’atteindre Saint-Brieuc. Celui là est loin d’être le meilleur, n’empêche, il m’a fait passer un bon moment.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

La Nostalgie de Dieu 13 janvier, 2010

Classé dans : C'est un coup de coeur — morganedoc @ 17:00

La Nostalgie de Dieu dans C'est un coup de coeur 9782356340146

 

J’avais déjà évoqué mon « marathon BD », c’est le moment d’en dire un peu plus.

Ma bibliothèque est partenaire de l’association « On a marché sur la bulle » qui organise tous les ans un Prix du meilleur Premier Album, décerné par des élèves picards.

Cette année, nous aussi nous voulons élire notre « coup de coeur » de la sélection. Dans son délire, l’heureux gagnant verra sa félicité couronnée par, oh joie, un marque page « coup de coeur » à son nom, ce qui est pour nous la distinction ultime, notre légion d’honneur, celle après laquelle on peut mourrir satisfait et qui assure une pérennité infaillible pour des siècles et des siècles, puisqu’ici, en bonne bibliothèque patrimoniale qui se respecte, on ne jette rien, surtout par un marque page.

J’ajoute, avant de parler de mon premier coup de coeur, que ce que j’écris ici n’engage que moi et que je ne représente ni ma bibliothèque ni l’association.

Titre : La nostalgie de Dieu

Auteur : Marc Dubuisson

Sous forme de mini dialogues, un candidat au suicide parle avec Dieu … Et se rend compte qu’il n’a pas à faire un bienveillant papi, mais plutôt à un créateur désabusé et sans scrupules, cynique et las de s’occuper des petits problèmes des humains …  

La Nostalgie de Dieu est une vraie pépite. Chaque case est un bijou d’humour. Le thème de Dieu permet d’évoquer tous les sujets puisqu’il est, évidemment, universel. Ce qui me frappe c’est la cohérence entre le dessin et le propos : le manichéisme du noir et blanc opposé à toute cette remise en question impertinente et très drôle de la religion donne une bande dessinée cohérente, loin de la timidité d’une première publication.

9782356340146_1 dans C'est un coup de coeur

 nostalgie24

 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

Sheyanne 10 janvier, 2010

Classé dans : C'est super — morganedoc @ 13:38

Sheyanne dans C'est super couv-products-14600

Titre : Sheyanne

Auteur : Céline Le Petitcorps

Sheyanne est une jeune métisse qui vit aux Etats-Unis au XIXe siècle. Elle possède un don particulier qui lui permet de libérer les âmes des personnes tuées par la haine. Son don et la couleur de sa peau la condamnent à l’exclusion. Elle s’allie à une troupe de théâtre ambulante qui fait halte dans une ville minée par la haine raciale … Un village qui va changer sa vie.

L’histoire est portée par l’imaginaire de l’auteur qui enveloppe le lecteur et l’emmène dans un autre monde. En apparence simple, Sheyanne se révèle plus complexe et dense que prévu. On est surpris dès le deuxième chapitre par le développement de l’histoire et le lecteur est vite happé. Sheyanne se place dans la catégorie de romans ado comme ceux de Scott Westerfed : il réussit à passionner les petits et les gros lecteurs en misant sur une atmosphère haletante et une grande proximité avec les personnages. Il manque très peu de chose à ce roman pour être excellent : d’abord la relecture professionnelle d’un vrai éditeur qui permettrait de gommer les petites erreurs de langage (qui ne gâchent toutefois pas la lecture). Ensuite je regrette que les personnages ne soient pas plus développés, parce que, comme beaucoup de romans pour ado, ils permettent l’identification. Pour finir, j’espère que l’auteur trouvera un éditeur capable de déceler sont talent pour qu’il puisse s’épanouir, et si elle le trouve, vivement le prochain roman !

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

Le Fond de l’enfer 1 janvier, 2010

Classé dans : C'est bof — morganedoc @ 22:21

Le Fond de l'enfer dans C'est bof 9782253099185FS

Titre : Le Fond de l’enfer

Auteur : Ian Rankin

Livre offert par et critiqué pour les Editions du Livre de Poche …

 

Dans le quartier mal famé d’Edimbourg, un junkie est retrouvé mort dans un squat. Une histoire sordide mais bien ordinaire, qui met pourtant la puce à l’oreille de l’Inspecteur Rébus. D’abord il y a l’étrange mise en scène qui rappelle un rituel satanique. Ensuite il y a cette jeune femme paumée mais qui paraît si sûre d’elle : selon elle, son ami a été assassiné, il n’y a aucun doute. John Rébus sent bien qu’il ne s’agit pas d’une overdose de plus.

« Le Fond de l’enfer » nous plonge dans une histoire sinistre, où les personnages semblent tous avoir quelque chose à cacher. D’un fait divers lugubre, l’enquête évolue rapidement vers la sphère politique où les petites gens sont des pions dans les mains des puissants. La personnalité originale de l’inspecteur Rébus, qui, s’il peut se montrer coriace, témoigne parfois d’une grande sensibilité et d’une intuition rare, donne du piquant à une enquête oppressante où, définitivement, on ne peut faire confiance à personne.

 

 
 

Le Monde d'Un Ecrivain |
Le Chant de l'Ange Noir |
Sang pour sang moi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG DE BEST SELLER ...
| JETBOOKS Critiques de livre...
| Le Calice Noir